Coralie Coton
le 

Typographies écologiques : du bureau à la conception, un panel de pratiques à encourager

8 minutes de lecture

À l’heure où l’urgence climatique nous saute aux yeux et pousse de plus en plus de gens à un « réveil civique », nombreuses sont les personnes qui s’engagent en parallèle de leurs activités professionnelles en montant des collectifs citoyens, en décidant de ne plus manger de viande, de prendre le vélo plus souvent ou de se discipliner pour fermer le robinet pendant le brossage des dents. Toutes les petites avancées sont bonnes à prendre. Ces derniers temps on a passé un énorme palier qui semble s’incarner dans une très forte recherche de sens dans la vie professionnelle. Alors qu’hier bon nombre de designers étaient prêt·e·s à partir en reconversion « micro-brasserie en Bretagne » certaines initiatives nous réchauffent le cœur en nous démontrant que concrètement : OUI, on va pouvoir continuer à faire notre taf tout en ayant une démarche plus éthique. La typo n’échappe pas à ce constat et on est bien content·e·s !

Les typos de bureau qui peuvent vous faire économiser beaucoup d’argent et préserver la planète

L’histoire de référence lorsqu’on parle d’économiser de l’argent grâce à un changement de typo est celle du fameux étudiant Suvir Mirchandi, prodige américain de 14 ans qui a fait gagner 20 000 dollars par an à son collège de Pittsburgh, juste en suggérant de changer de typo par défaut pour les documents imprimés ! L’administration américaine s’est inspirée de la démarche pour économiser 370 millions de dollars par an !

Donc officiellement, si vous faites partie de ces boîtes qui impriment encore beaucoup de documents, changer de typo pour les suivantes vous fera gagner de l’argent et la planète vous dira merci :

  • La Times New Roman
  • La Century Gothic
  • La Cambria
  • Garamond

Les typos conçues pour utiliser moins d’encre

Dans la même idée d’utiliser moins d’encre, certaines agences se penchent sur le design de typo moins gourmandes en encre tout en proposant un dessin un peu arty :

Image montrant le dessin ajouré de la typo Ryman Eco

Ryman Eco

Ryman eco, créé par le Typographe Dan Rhatigan de l’agence Grey London pour l’entreprise de vente d’articles de papeterie Ryman Stationnary est une typo dont le dessin des lettres a été ajouré. Voici une vidéo assez explicite sur le contexte de sa création (1,40 m). Au final elle permettrait d'économiser pas moins de 6,5 millions de tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de 15 millions de barils de pétrole !!

Image montrant les trous dans la typo Eco Font

Eco font

À l’origine la Spranq Eco Sans, créée par Spranq communication est une typo bâton assez classique, mais remplie de petits trous qui permettent d’imprimer moins de pixels tout en conservant une excellente lisibilité. Il semblerait que depuis une entreprise propose un système d’impression qui permette de trouer à la volée avant impression les caractères d’un document contenant des typo classiques (Arial, Calibri, Tahoma, Times New Roman and Verdana…) pour économiser 50% d’encre. Tout l’historique sur la page Wikipédia ecofont pour celles et ceux qui voudraient creuser.

Faits assez étrange à souligner : tous les liens permettant de télécharger la Ryman sont brisés et impossible de trouver l’éco font sur une plateforme “safe”. Serait-elle devenue payante ou soudainement soumise à licence ? Ou alors, comme le suggère ici l’entreprise qui commercialise la solution ecofont, l'initiative n’est pas du goût des lobbyings liés aux commerces des imprimantes d’encre ? Loin de moi l’envie de passer pour une complotiste donc si vous trouvez les liens de téléchargement “safe” n’hésitez pas à me les envoyer à coralie@troopers.email, et je me ferai un plaisir de mettre à jour l’article !

Typos créatives à message politique

Image montrant l'évolution des caractères de la typo Climate Crisis de 1979 très bolf à 2050 toute fondue Le plus grand quotidien Finlandais Helsingin Nasomat a créé une font pédagogique dont le but est de prendre conscience de manière tangible de l’urgence climatique. La typo, Climate Crisis, est une police variable 1 qui simule la fonte des glaces sur la base de prédictions scientifiques réelles. Les utilisateurs·trices de typographie sont habitué·e·s à un certain classicisme dans la nomenclature des variantes d’une même typo, ainsi par exemple pour Arial : Regular, Bold, italic, etc. Ici que nenni : vous aurez le choix entre la graisse 1979, très épaisse, jusqu’à la graisse 2050, toute « fondue ». Le concept est parfaitement illustré sur le site dédié, la typo est libre de droits et existe aussi en version normale pour les systèmes qui ne supportent pas les font variables.

L'éco-conception de logotypes

Animation d'un logo de épais à fin et de l'encre économisée

L'éco-branding

Le précurseur Sylvavin Boyer promeut l'éco-branding pour base de réflexion sur les externalités de tels ou tels choix graphiques lors de la conception ou la refonte d'une l'image de marque. Son site offre quelsques exemples ludiques sur l'impact d'un changement de branding pour un logo filaire, une typo évidée ou moins grasse. Il ne s'agit bien sûr pas de passer tous les logos du monde en mode filaire : ce qui frappe ici, c'est qu'on peut trouver une astuce "économisatrice" pour tout types de logos : de bons exemples à suivre sur la chaîne Youtube. Clairement, toutes les entreprises qui impriment beaucoup de documents chartés, qui ont les moyens d'arroser la terre de milliers de goodies sérigraphiés, pourraient s'inspirer de ces méthodes !

L’éco-branding trash métal

Lors de l’excellente édition 2020 de l’événement Ethics By Design j’ai eu le plaisir de suivre un webinar mené par Marie Otsuka et Roel Roscam Abbing de LOW←TECH MAGAZINE qui venaient nous parler d’éco-conception numérique. J’ai été particulièrement intéressée par l’intervention de leur designeuse et directrice artistique. Elle a bien sûr rappelé l’intérêt d’utiliser des typographies systèmes 2 afin de libérer de l’espace de stockage et d’éviter des requêtes serveurs. L’énorme innovation est la démarche radicale qu’elle a choisi d’appliquer en éco-concevant le logo lui-même. Choisir de designer un logo classique avec une illustration, une typo, des couleurs faites maison, c’est devoir par la suite diffuser des centaines de fois les fichiers de charte graphique et de déclinaisons de logos pour s’assurer du bon respect du branding de la marque. Ça prend de la place de stockage sur les serveurs et les ordi, ça utilise de l’électricité en produisant de la requête serveur. Elle a eu une approche simple et radicale : un logo qui utilise les préférences d’affichage par défaut du navigateur web.

L'image montre que si on change les préférences de typographies dans son navigateur web alors le logo de Low Tech Magazine change Par exemple chez moi, c’est la typo times donc le logo s’affiche en Times et si je change les paramètres pour la typo impact, cela va modifier l’affichage du logo de LOW←TECH MAGAZINE, ce qui ne serait pas le cas avec un logo classique, intégré sous forme d’image. Faites l’essai sur votre ordi (sur mobile vous n’aurez pas cette fonctionnalité) ! Sur Chrome > préférences > apparence > personnaliser les polices.

Par ailleurs, le petit plus graphique, c'est d’avoir choisi un caractère unicode ← « flèche vers la gauche » pour remplacer le trait d’union entre les mots « low » et « tech ». La flèche change donc aussi d’apparence en fonction de vos paramètres navigateur. C’est une énooorme révolution dans l’univers de la conception de logo puisqu’on accepte de ne pas maîtriser son apparence dans tous les cas de figure et qu’on le laisse vivre. À mon sens cela marque un réel engagement et c’est une démonstration parfaite, quasi philosophique, qu’on peut laisser nos égos de côté pour œuvrer pour la planète tout en servant un branding fort. Respect.

Une diversité de démarches écologiques dans le milieu de la typographie

Entre l’ecofont créée en 2009 et la Ryman en 2014, on voit bien que le réveil de la force en matière de typographie écologique ne date pas vraiment d’hier. Mais à travers ce spectre varié d’initiatives ayant pour but de faire une utilisation vertueuse de la typographie et de la conception graphique en général on voit émerger des concepts de plus en plus radicaux qui, à mon sens, sont encourageants pour le futur de la pratique et ses applications dans nos missions quotidiennes de créatif·ve·s : produire du sens pour nos clients, mais aussi de les aider à progresser vers une démarche plus vertueuse.


1 Une police variable est un fichier de police capable de stocker une gamme continue de variantes de conception, par exemple la graisse, et celle-ci peut changer dynamiquement par exemple en fonction de la taille de votre écran - mobile ou desktop)

2 Typographie installée par défaut sur un système d’exploitation IOS (Mac), Windows ou Linux (PC) : arial, verdana, tahoma, Trebuchet, Georgia, etc.

code block